Calendrier

« Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Thinredline

ThinredlineElucubrations creuses d'un étudiant en droit administratif (mais pas que ça, des fois je dis des trucs intéressants. Ou pas)

Blog

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Des clous, la Bible et Staline

Par Thinredline :: 08/08/2008 à 13:49
"Bon je te dépose là" "Tu m'abandonnes sous la pluie?" "Oui comme une merde!"

Quand ma nouvelle copine a la même répartie que moi ça me froisse. Je l'embrasse, et pour la première fois depuis que nous sommes ensemble j'ai un peu de mal à la lacher. On s'y attache vite à ces petites bêtes. Le temps de la voir disparaître au bout de l'avenue, me voilà seul au milieu de la route. Au loins le front nuageux lézardé d'éclairs se rapproche assez vite, on entend pas un oiseau ni le clébard du voisin, ni même les hurlements de leur escalve porto ricaine. Le silence total, un peu comme si le fin du monde était proche, ou du moins un bel orage. L'image ferait bien dans un film noir de la vieille école. J'allais sortir mes clefs quand j'entend un truc pas très catho derrière moi. Le feu tricolore fait du bruit. Il hurle "rouge pieton, rouge pieton" et passe au vert au son d'une sonnerie du genre "nokia tune". Ce dispositif est destiné aux non voyants, et au cas où l'aveugle serait en plus sourd, le truc gueule assez fort. Sous MA fenêtre. Normalement il y a un boitier sur le côté pour l'allumer et l'éteindre. Normalement... Ou pas. Merde, je vais pas dormir avec ce truc qui hurle "rouge piéton" sous ma fenêtre. Je pourrais le défoncer avec la 7,65 que le cousin a trouvé dans le grenier de sa grand mère, arme sûrement subtilisé a des teutons pendant la guerre par le papy résistant communiste. Je pourrais... si j'avais des cartouches. J'inspecte le feu histoire de voir si on peut vraiment pas le débrancher. "Putain d'merde".  Et là, le Feu Tricolore prit feu, sans brûler. La voix mécanique qui hurlait "rouge piéton" prend un ton caverneux et me dit :
"Noah [oui une mamie folle et un peu sourde m'a rebaptisé Noah à l'hopital, elle a mal compris mon prénom] tu dois guider ton peuple vers la Terre Promise".
Mon peuple ? Les Bretons ? Les Juifs ?
"Non crétin, les juristes!".
Oh déjà, je tolère pas qu'un enculé de feu tricolore me traite de crétin, et j'imagine la gueule de la terre promise des juristes et ça me donne pas envie d'y guider qui que ce soit. Et toc.
"Tu ne Blasphèmera point ton Dieu! "
Mais t'es un putain de Feu Tricolore, cette conversation ne nous mènera nulle part. Je te laisse. Se faire rappeller les dix commandements par un feu tricolore c'est assez honteux.


Quand je dis que mes patients vont me rendre fou. Mais complètement fou. Non madame vous n'êtes pas encore décédée et non le contrôleur fiscal ne va pas vous trouver si vous restez cachée derrière la climatisation. Et vous n'essayez pas de boire l'alcogel, c'est du désinfectant et... Bon, OK, mais vous me rendez la bouteille après, j'ai du ménage à finir moi. Et vous, vous devriez boire, il fait 33° et vous êtes en plein soleil. Avec un k way et un pull... Il y a ? Des courants d'air ?! Il y a certaines peurs ancestrales chez les français, des croyances qui remontent aux temps anciens, je parle du temps où le téléphone portable et la médecine n'existaient pas. Des croyances du genre : "les microbes sont dans les courants d'air", "les allemands vont venir" ou encore "la ligne maginot va les arrêter". Le folklore populaire français c'est un peu tout ça à la fois, du grand guignolesque mêlé de chauvinisme pas franchement justifié. Au delà du chauvisnisme on l'ethnocentrisme exacerbé, oui, encore une fois. Notre conscience du monde se résume aux éléments français qui s'y trouvent. Tenez, les JO de Pékin, alors que se déroule la grand messe de la dictature "socialiste de marché" au nid d'Hirondelle, le Caucase s'embrase et l'invasion a commencé. Ca rappelle étrangement l'été 2006 quand Tsahal a attaqué le Hezbollah au Liban dans l'indifférence générale pour cause de mondial de foot. L'été est vraiment propice à l'abrutissement des masses populaires, on prend du n'importe quoi et on le monte en psychose. Tenez, la centrale du Tricastin, trois incidents de niveau 0 et 1 en 1 mois... L'ASN répertorie plus de 250 incidents de niveau 0 tous les ans, mais ça ne vend pas assez pour faire souffler un vent de psychose. Quand la machine merdiatique n'a rien d'autre à vendre... Ou encore, après les 20 minutes de JT en direct de la plus grande dictature du monde ou Sarkozy est parti s'humilier on passe aux choses sérieuse : un gosse de deux ans a disparu dans la drôme. C'est tragique, mais statisiquement, ce sont des milliers de disparitions qui ont la morale de tout ça ?lieu tous les ans en France : meurtres, enlèvements, fugues ou tout simplement personnes qui ne veulent pas être retrouvées.

La morale de tout ça ? Outre que les vieux cons ont fait une génération de jeunes cons, l'Histoire donne raison à Staline : la mort d'un homme est une tragédie, la mort d'un million d'hommes est une statistique. Ca marche avec les Tibétains, les Musulmans du Xinjiang ou les opposants politiques... Triste constatation à la mort de Soljenitsine. Comme le disait un illustre homme du début du Premier Millénaire (qui a tragiquement fini sa vie dans la clous, comme quoi même avec des feux tricolores hi-tech on peut encore crever comme ça) "que celui qui a des oreilles pour entendre entende!".

Citer Staline et Jésus dans le même paragraphe, manque plus qu'Idril : Monde de merde. hin hin hin

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://thinredline.zeblog.com/trackback.php?e_id=345382

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Ze cruel world of the fac de droit - Blog créé avec ZeBlog